Pionnière de la maroquinerie upcyclée

Virginie NANTAS - Fondatrice de Entre 2 Rétros

Par: Aurélie ROUTHIER

C'est entre 2 portes qu'on s'est rencontrées, celle de notre co-working parisien. Et entre 2 cafés qu'on a découvert qu'on partageait bien plus qu'un espace de travail, mais de véritables convictions. Virginie est à la tête d'Entre 2 rétros dit E2R, la marque de maroquinerie issue de tissu automobile recyclé.

Rencontre avec celle qui n'a pas attendu le tournant de l'upcycling pour se lancer dans l'aventure, à toute allure! Il y a 10 ans déjà.

Comment un jour on décide de se lancer dans l'entreprenariat?

L'envie, d'abord, de quitter le salariat et se lancer dans une aventure plus personnelle, qui faisait sens pour moi. Ensuite, la conviction que l'avenir était dans le développement durable Et enfin, il y a eu le hasard, comme souvent! Une rencontre avec un patron équipementier automobile qui m'a ouvert les yeux sur cette matière première de qualité qui était jetée.

Ces tissus, cuirs et ceintures, au lieu de bruler ou d'être enfouis sous terre en tant que déchets, deviennent des sacs, des housses d’ordinateurs, des trousses de toilette.

Peu courant une parisienne qui se passionne pour l'automobile ?!

Je suis tombée dedans quand j'étais petite ! Chaque année j'arpentais déjà les salons de l'automobile avec mon père et mon grand-père qui travaillaient dans le domaine. J'aime ce milieu, et l'industrie en général.

Des pièces détachées aux pièces recyclées il n'y a qu'un pas?

Plusieurs pas tout de même ! Ce dont personne ne se doute est l'incroyable qualité des tissus automobiles. Derrière leur production, il y a beaucoup de R&D pour innover. Des métrages de tissus sont produits pour répondre à des appels d'offre. Tout n'est donc pas utilisé. Pour les ceintures de sécurité c'est pareil : des mètres entiers de bandes sont écartés parce que non conformes. Ce sont ces lots que nous récupérons.

Et c'est ainsi que ces tissus, cuirs et ceintures, au lieu de bruler ou d'être enfouis sous terre en tant que déchets, deviennent des sacs, des housses d’ordinateurs, de trousses de toilette.

L'upcycling est une opportunité, mais il y a aussi des contraintes?

Oui clairement il est plus facile de créer et dessiner des produits à partir d’une feuille blanche. D'abord parce que notre processus de création est inversé : on part de la contrainte, des stocks existants. Les tissus étant en nombre limité, nous devons innover en permanence.

Ensuite, si les tissus et cuirs de voitures ont beaucoup de qualités - solides, légers, non allergiques et même résistants au feu- ils sont aussi sombres, peu malléables et nécessitent donc d’être travaillés de manière créative.

"Entre 2 rétros" et "Saudade", 2 noms qui parlent de ce qui est derrière nous, quel est ton rapport au passé ?

J'adore tout ce qui est retro, vintage. Et au delà de çà, je crois par dessus tout en la famille, la culture, les racines, les valeurs. Tout ca vient du passé et solidifie tant ce qu'on est au présent que ce qu'on devient demain.

On est tous en quête de sens, dans tous les sens ! Es-tu plutôt sens|orialité, sens|ations?

Sens tout court! Réussir ma famille par exemple c'est le sens de ma vie. La sensorialité ensuite. Malgré tout le stress de l'entrepreneur est bien là, alors il faut prendre soin de son corps. Rester connectée à ses sens! Je vais à la piscine toutes les semaines, l'eau est un élément qui m'apaise.

Pour finir une marque que tu aimerais nous faire connaître ?

Hoopal, une marque de vêtements 100% recyclés lancée par 2 jeunes toulousains. On sent que leur démarche est vraiment authentique, et éthique. Cette année ils sont même allés jusqu'à lancer un T-Shirt recyclé a prix coutant sans se faire de marge, culoté!

Crédit © Entre2Rétros
Amatrice d'artisanat portugais
Amatrice d'artisanat portugais
Créatrice d'arts de vivre
Créatrice d'arts de vivre
Artisane du beau made in Algarve
Artisane du beau made in Algarve

Ce site utilise des cookies pour vous offrir la meilleure expérience. En savoir plus.